[COMMUNIQUE] UFR Sciences et Technologies Plus de 300 diplômés pour les 10 ans d’Alumni !

0
300
All-focus

05 07 2019

La traditionnelle remise des diplômes de l’UFR Sciences et Technologies s’est tenue cet après-midi au Théâtre de Champ Fleuri à Saint-Denis . 300 nouveaux diplômés ont été mis à l’honneur cette année.

 

Ils forment la 10ème promotion du réseau d’anciens étudiants Alumni et ont pour marraine une des leurs, au parcours exemplaire : Bénédicte Lamarque.

Bénédicte Lamarque est responsable d’exploitation à la SEETA  et à la SEBV (Groupe CILAM) depuis 2015. Après un Bac S au Lycée Levavasseur à Saint-Denis, elle obtient un diplôme d’Ingénieur-Maître à l’Université de La Réunion et poursuit ensuite ses études à SupAgro à Montpellier où elle décroche le titre d’Ingénieur Agro-Alimentaire. A la fin de ses études en 2009, Benédicte Lamarque revient dans son île natale pour exercer au poste d’Adjointe au Directeur d’usine de Royal Bourbon pendant 5 ans avant de rejoindre le Groupe Cilam. Elle gère aujourd’hui deux des usines agro-alimentaires du Groupe. Au cours de cette cérémonie de remise des diplômes, elle a prononcé un discours tout comme le Pr Brigitte Grondin Pérez, Doyen de la Faculté des Sciences et Technologies.

Le Pr Brigitte Grondin Pérez est à la tête de l’UFR Sciences et Technologies depuis près de deux ans. C’est non sans fierté qu’elle a saluer l’ensemble des récipiendaires et leur a souhaité ses vœux de succès dans leurs vies personnelle et professionnelle.  « La réussite de nos étudiants n’est pas le fruit du hasard. Ils ont travaillé sans relâche au cours de ces dernières années et peuvent être fiers. Ils sont notre porte-drapeau », précise le Doyen.

Depuis son arrivée à la direction de l’UFR, le Pr Brigitte Grondin Pérez a intensifié les partenariats avec le secteur privé. « Nous souhaitons offrir une offre de formations qui répondent aux besoins des entreprises du territoire et qui apportent les clés pour une adaptation réussie aux changements, à l’évolution de notre région, aux nouvelles générations qui intègrent le monde du travail. Cela passe par un rapprochement avec les acteurs économiques, pour une meilleure adéquation du triptyque formation-compétence-emploi.” D’autres projets sont envisagés dans les mois à venir et viseront, entre autres, à tisser des liens plus forts entre les étudiants de l’UFR Sciences et Technologies et ses partenaires, les entreprises locales, les institutions et le monde de la recherche.

Autre chantier qui attend le Doyen : la nouvelle carte de formations pour la rentrée 2020-2021. « Nous tacherons d’apporter davantage de flexibilité pour proposer un parcours multiple et différencié. Pour ce faire, nous envisageons de travailler sur l’insertion professionnelle dès la première année d’études », précise Brigitte Grondin Pérez.

 

En bref…
L’UFR Sciences et Technologies propose des parcours de formation diversifiés en lien étroit avec les développements les plus récents de la science et des technologies. La faculté donne également l’opportunité aux étudiants de suivre des parcours d’excellence des doubles cursus jusqu’à Bac+3, soit une bi-licence ou des diplômes universitaires (DU).

Commentaires

Publicité