Ann O’Aro, des tréfonds aux sommets de son âme

0
396

A vingt-six ans, Ann O’Aro sort son premier opus. Puissant.

Des textes magistraux et crus habillés de Maloya puissamment résonnant.

Elle qui a fui une enfance douloureuse et brisée pour se réfugier dans l’ailleurs, notamment au Québec, revient au créole avec une filiation que ne renieront pas ses aînés Danyèl Waro et Zanmari Baré, avec qui elle partage le sceau du label Cobalt.

Son douze-titres sobrement intitulé « Ann O’Aro » sort le 14 septembre, et vous pourrez la voir, accompagnée de ses percussionnistes et d’un trombone, en concert à Lespas à Saint-Paul le 21 septembre et au Kabardock au Port le 12 octobre.

Commentaires

Publicité