Le LAC, lieu de tous les possibles

0
447

L’équipe de Lotrinfo s’est rendue au Lieu d’art Contemporain, fondé en 1981 par Vincent Mengin et Roselyne Von-Pine, à la Ravine des Cabris. Plongée vidéo.

« On avait 26 ans. On était jeunes et inconscients alors on l’a fait », sourit Roselyne Von-Pine, compagne de l’artiste Vincent Mengin-Lecreulx, dans le grandiose jardin du Lieu d’Art Contemporain, à la Ravine des Cabris. Le LAC, « un lieu unique au monde », comme l’écrivait François Barré dans son livre L’île au trésor. Un lieu sortant tout droit de l’imagination débordante de Vincent Mengin-Lecreulx et de Roselyne Von-Pine, qui décidèrent en 1981, de vivre à La Réunion, après la naissance de leur fille Aurélia et de construire, au milieu des champs de cannes, leur future maison… puis deux autres bâtiments consacrés aux résidences d’artistes, aux expositions et à un atelier-école.

Aujourd’hui, les Mengin ont arrêté les résidences pour écrire un nouveau chapitre de ces 40 ans de construction ; pour « permettre à Vincent de se concentrer exclusivement sur son art », comme l’explique Roselyne, mais également pour pérenniser l’activité de l’atelier-école en sensibilisant toujours et encore les enfants à l’art, en développant les échanges avec les nouvelles générations, en rendant l’art contemporain « accessible à tous ».

Plongée dans un lieu surréaliste, où le rêve, l’humour et surtout le jeu sont rois.

© Crédits vidéo: Hakim ZITTE et Clara POTIER

Commentaires

Publicité