Les concessions de Jace

0
155

La notoriété du Gouzou a franchi les frontières. On le voit partout. Jace a t’il franchi la ligne rouge entre art et tentations mercantiles. Le Gouzou est il devenu alors un simple produit de consommation ?

 Jace, ne crois tu pas que tu as répondu aux appels mercantiles de la société de consommation en exposant le Gouzou, en multipliant les produits dérivés, tee-shirts, livres, cartes qui même s’ils sont en quantité limitées traduisent la marchandisation de ton œuvre passant de ton statut de créateur rebelle à un artiste reconnu. N’es tu pas passé de l’autre de la barrière ?

      A un moment donné on se doit de faire des concessions. Mais je me garde bien de tomber dans l’extrême par respect pour mon public de connaisseurs et de collectionneurs. Je réponds à une certaine demande, ceci aussi dans le but d’éviter le plagiat dont j’ai déjà été victime. Le but n’est pas d’inonder le marché de produits dérivés avec des Gouzous à toutes les sauces qui perdrait alors en notoriété et en reconnaissance. Ce ne sont que des petites séries. Je n’ai pas l’intention de le décliner sur des dizaines de supports, de créer une marque voire des franchises. Pour le moment, je tiens bon; pourtant ce ne sont pas les sollicitations qui manquent.

Le gouzou a t’il réussi à faire son trou ? Comment vit il cette notoriété ?

Il s’en sort plutôt bien. Par contre pour moi, ce n’est pas toujours évident. Je suis d’un naturel timide. C’est bizarre la notoriété. J’ai du mal à m’y faire. En tant que personne, cela ne m’intéresse pas trop.

Le graffiti existe depuis la Grèce antique et l’Empire romain. On peut même remonter au paléolithique, avec la grotte de Lascau, site préhistorique faisant entrer l’Homme moderne dans une nouvelle ère. En fait, ce mode d’expression a toujours existé.

Complètement. Les hommes préhistoriques sont de vrais précurseurs de cet art. Etait-ce par un pur souci esthétique, afin de décorer leur grotte ou plus par souci de laisser une trace de leur passage sur cette terre, quoiqu’il en soit, on peut penser que c’était bel et bien un acte, un geste spontané. Et rien de calculé dans tout cela. Le graffiti fort heureusement a bien évolué, et la technique n’a de cesse de progresser. Aujourd’hui, certains artistes utilisent des extincteurs. C’est un signe de bonne santé pour la société et sur la liberté d’expression en général.

Tu as toujours entretenu un côté rebelle, ne voulant pas être reconnu par tes fans, tu es toujours masqué. Plusieurs raisons s’offrent à nous :

Tu es recherché par le fisc pour un redressement fiscal. Tapez 1

Tu ne maîtrises plus les gouzous qui ont pris leur indépendance, véritables énergumènes déjantés, ils se reproduisent à l’envie comme des lapins déstabilisant le marché, véritable OPA sur l’art contemporain. Tapez 2

Tu as décidé de tout arrêter et de rentrer dans la « Ferme Célébrités en Amazonie». Tapez 3

Jace : En fait c’est un secret. Ce n’est jamais la même personne qui intervient. Il y a plusieurs Jace. Nous sommes une petite communauté qui intervenons sous la forme de petits commandos. Mais il ne faut pas le dire. Chuuuttt….

 

Commentaires

Publicité