Soaray Rakoto, le Son du Bahut n’est qu’un début

0
269

Le 9 mars dernier, de très jeunes musiciens s’affrontaient à la Cité des Arts pour sortir vainqueur du Son du bahut, un tremplin où se mesuraient des collègiens et des lycéens . La finaliste Soaray Rakoto n’a pas gagné, mais se produire un jour sur scène la fait toujours rêver.

Cette année au Palaxa, plus de 400 personnes ont assisté à la finale du Son du Bahut. De la scène, Soaray Rakoto a pu voir des portables s’illuminaient d’un bout à l’autre de la salle quand elle a chanté « If I ain’t got you » d’Alicia Keys, sans compter que le public a repris le refrain de « Shape of you » d’Ed Sheeran. Sa composition a elle aussi plu. À l’applaudimètre, la lycéenne de Sainte-Suzanne avait autant de succès que ses concurrents. Cependant le jury s’est prononcé pour une autre chanteuse. Fair play, l’adolescente de 17 ans a applaudit Riana Rabe, la gagnante de l’édition 2019.

La musique nous liait

Quelques semaines auparavant ,Soaray Rakoto avait fait parvenir une vidéo d’elle reprenant « Best Part » de Daniel Caesar et H.E.R. Bien évidemment elle aurait aimé remporter le 1er prix, mais elle gardera tout de même un bon souvenir de ce concours. « L’ambiance était super entre les candidats, on se soutenait de façon très amical, c’était comme si on se connaissait depuis longtemps. La musique nous liait, c’était génial ».

La musique l’accompagne depuis toujours. « Mon père est auteur-compositeur et interprète, c’est un excellent musicien et ma mère aime chanter ». Ce n’est pas leur métier, mais cette passion les anime. Il n’y a que son petit frère qui est plus sport que musique.

Soaray Rakoto elle, se réveille en chanson et poursuivrait volontiers toute sa journée ainsi. Mais bon quand on va en classe, il est hors de question de garder son casque sur les oreilles. Pendant les vacances, il lui arrive de se lever en pleine nuit avec l’envie irrepressible de jouer du piano.

Vivre de sa passion

La lycéenne a commencé cet instrument en autodidacte, puis elle a pris des cours de violon, elle s’est ensuite remise au piano. Elle apprend la guitare depuis Noël 2016 et peut ainsi s’accompagner de cet instrument comme le fait Ed Sheeran, un chanteur qu’elle apprécie beaucoup.

Autre artiste qu’elle aime, H.E.R. est, pour la jeune fille, son idéal féminin. « Non seulement elle a une belle voix suave, elle est multi-instrumentiste, mais en plus ses chansons ne se ressemblent pas. »

Actuellement en Terminale S, la jeune fille devrait poursuivre des études en commerce international après le lycée. Mais elle voudrait surtout vivre de la musique. « Je rêve de vivre de ma passion, je suis sûre que je m’y épanouirai. Je n’aime pas la routine, précise-t-elle, cela me permettrait de rencontrer des gens, d’explorer de nouveaux styles, de découvrir d’autres horizons ». Soaray Rakoto n’exclut pas de se présenter un jour à The Voice. « On m’encourage à le faire, je ne sais pas si je serai à la hauteur, mais ça ne coûte rien d’essayer ». Quoiqu’il en soit, elle garde les pieds sur terre et sais qu’elle va devoir travailler dur pour atteindre ses objectifs.

Commentaires

Publicité