Coworking : La Réunion n’échappe pas au phénomène.

0
102

Inspiré des pratiques de la Silicon Valley, le Coworking est une tendance qui explose actuellement en France et la Réunion n’y échappe pas. En effet, cette nouvelle pratique vient répondre aux besoins de liberté et de bien-être au travail que les générations Y et Z recherchent tant.

 

Le coworking permet à des travailleurs indépendants, des freelances ou des petites entreprises de se réunir au sein d’espaces de travail visant à favoriser les échanges et le bien-être de ces derniers. Les services proposés et les tarifs attractifs liés à la mutualisation de l’espace sont autant d’atouts qui séduisent les indépendants mais également des salariés qui souhaitent rompre avec les codes des bureaux classiques. Un concept qui détonne dans toute la France, y compris à la Réunion où plusieurs acteurs se déploient sur l’île comme avec Le CARé à Saint-Leu, Beework à Cambaie ou encore Lizine by CBO Territoria. Ce dernier est par ailleurs le seul promoteur à proposer un réseau d’espaces de travail partagé sur l’ensemble de l’île, preuve que le coworking est en plein développement comme nous le confie Emilie Taochy en charge du développement de la marque Lizine :

« En trois ans depuis fin 2016, Lizine a ouvert trois espaces à Sainte-Marie, Saint-Paul et Saint-Pierre. On a également ouvert des extensions sur les deux premiers sites suite aux fortes demandes de coworking. Aujourd’hui Lizine, c’est plus de 310 postes de travail et de 2000 mètres carrés sur la Réunion avec une communauté qui s’agrandit de jour en jour. On souhaite à terme couvrir l’ensemble des zones de la Réunion avec pourquoi pas un espace dans l’Est de l’île prochainement. »

Même son de cloche du côté de Cambaie où David César vient de lancer cette année un espace de coworking baptisé Beework qui aborde un autre positionnement : « Beework a l’ambition sans prétention de fédérer une communauté d’entrepreneurs éthiques et engagés sur le territoire avec une vision qui est de contribuer au développement de la Réunion. Pour ce faire, nous avons mis en place différents outils dont le premier est le BeeworkCoworking. Nous avons lancé cette salle car nous nous sommes rendus compte depuis quelques années que d’une part de nombreux entrepreneurs ne voulaient plus prendre des bureaux classiques et que d’autre part excepté Lizine, toute la zone Ouest jusqu’à Saint-Leu était dépourvue de salle. »

Pour Emilie Taochy, le coworking doit son succès à sa formule simple d’utilisation et qui laisse beaucoup de liberté aux travailleurs : « Ce qui ravit le plus les coworkers, c’est tout d’abord la flexibilité. Le coworking leur permet de sortir des contrats de location classiques pour obtenir un espace de travail professionnel. L’autre grand avantage, c’est le réseau. Le coworking permet de multiplier les échanges au quotidien et de créer des synergies en trouvant des clients, des partenaires et même des amis. Certains ont même trouvé l’amour ! Nous avons des personnes qui viennent de démarrer leur activité et qui ont besoin de locaux pour se lancer. Nous avons également des salariés de passage issus de sociétés extérieures de l’île ou qui font du télétravail. » La proximité pour favoriser les synergies entre des travailleurs issus de secteurs différents, un élément clé également pour Beework qui en a fait son cheval de bataille : « Notre positionnement diffère des autres salles de coworking dans la mesure où nous avons expressément souhaité proposer une salle à taille humaine avec des openspaces ne dépassant pas la centaine de mètres carrés. C’est un choix qui vise à favoriser les échanges tout en gardant un aspect familial. On ne dépassera pas non plus la location d’une dizaine de bureaux privatifs toujours dans l’optique de favoriser l’esprit de camaraderie entre nos coworkers. Nous poussons également nos Beeworkers à faire vivre cet espace en organisant par exemple des événements, ils participent pleinement à l’évolution de l’espace. Notre conciergerie est un véritable atout également puisqu’on vise vraiment à faciliter la vie du coworkeur en proposant différents services qui vont du lavage de voiture, à la livraison de repas jusqu’à la garderie d’enfants bientôt entre autres. »

Fort de ce succès, des nouvelles formes de coworking se dévoilent petit à petit. Ainsi, certains hôtels proposent désormais des espaces de coworking à la Réunion également. Ils aménagent des mètres carrés anciennement peu rentabilisés pour attirer une nouvelle clientèle. En France, les aéroports et les gares s’y mettent également autant de données qui laissent envisager que le coworking a encore de beaux jours devant lui.

© Crédits photo : Lizine, Beework

Commentaires

Publicité