Des insectes dans votre assiette ?

0
113

Plusieurs études scientifiques ont récemment démontré la corrélation entre changements climatiques et sécurité alimentaire. La productivité des cultures est impactée par l’élévation des températures, mais également par le stress hydrique, c’est-à-dire la pénurie d’eau. À côté de cela, l’élevage intensif participe au réchauffement climatique. Nous devons donc nous préparer à un effondrement global des rendements, nous poussant à nous tourner vers une alimentation alternative. Alors, des insectes dans l’assiette, cela vous paraît certainement curieux aujourd’hui, mais c’est assurément la nourriture de demain.

Lotrinfo s’est rendu à la Possession chez Oh Suzie Q, restaurant de spécialités insolites, et a testé pour vous les insectes comestibles. En effet, depuis 3 ans, on retrouve sur la carte de l’établissement une « assiette découverte » composée de 5 grammes de vers de farine, 5 grammes de vers géants et de 5 grammes de mini criquets, mais aussi des scorpions et scolopendres en fonction des arrivages. Erick Quelquejeu, le gérant, nous indique que ceux qui franchissent le pas sont « des gens qui essayent pour la première fois, ou qui ont déjà essayé et qui reviennent pour mettre leurs amis au défi. »

En effet, selon le restaurateur, l’insecte reste un aliment « Koh Lanta », qui séduit avant tout les aventuriers. Ces consommateurs étant plus à la recherche d’adrénaline que de saveurs, ces tapas d’un autre genre viennent généralement égayer un repas entre amis à l’heure de l’apéro.

L’entomophagie, un cap psychologique à dépasser, ou plutôt une question d’habitude et d’éducation, puisque 2,5 milliards d’êtres humains en consommaient déjà en 2016 en Asie, en Afrique et en Amérique latine. En France, la consommation reste encore très timide, mais que nous le voulions ou non, nous consommerions 500 grammes à 1 kilo d’insectes par an, à travers les farines et graines, dont 60 grammes rien qu’avec le pain. On en retrouve également dans les pâtes, les biscuits, le chocolat, les fruits et légumes.

À la Réunion, nous sommes un peu préparés à la consommation d’insectes, puisque les larves de guêpe font partie intégrante de la tradition culinaire, ce mets très prisé et onéreux pouvant être qualifié de caviar péï.

Excellente source de protéines, oméga 3, oméga 6, vitamines B1, B2, B12, acides aminés, fibres et oligo-éléments tels que le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore, le sélénium et le zinc, les insectes présentent une valeur nutritive égale ou supérieure à celle des viandes consommées habituellement, mais aussi un faible impact environnemental. Ils offrent également une solution pour nourrir 9 milliards d’individus d’ici 2050. Attention toutefois au risque allergique, tout comme pour les acariens, mollusques et crustacés.

Alors nous avons fait le test pour savoir à quoi ça ressemble de manger ces petites bêtes. La chef du Oh Suzie Q a réhydraté un bol entier de larves géantes, avant de les faire revenir dans un beurre noisette avec du persil. Le verdict : au niveau de la consistance, on était proche d’une croustillante chips apéritive soufflée, et en ce qui concerne le goût, on aurait dit une sorte de cacahuète ou de noisette… Plus de peur que de mal au final ! Par contre, une portion peut nourrir toute une tablée : pour une première fois, c’est difficile de terminer son assiette. En tout cas, si vous vous lancez, chez Oh Suzie Q vous apprécierez la déco faite d’objets divers et variés, entre souvenirs chinés lors de voyages, cadeaux de copains et de clients, qui ont tous une histoire à raconter, comme ce vieux blouson en cuir acheté par un habitué pour ses 18 ans, avant un tour du monde à moto, brodé des écussons de chaque destination traversée. Il trône désormais fièrement sur un des murs de l’établissement. Vous aimerez sûrement l’atmosphère chaleureuse du lieu, et vous pourrez, pourquoi pas, profiter d’une soirée « ApéRock Tapas » avec des musiciens en live le vendredi ou le samedi.

Quoi qu’il en soit, bon appétit !

https://www.oh-suzie-q.com/

https://www.facebook.com/OhSuzieQ.Restaurant/

© Crédits photo : Auriana Annonay
Une réaction ? Un kozé ?
Publicité