Sarah Patel : mes premières fois

0
403

Son parcours ? Sarah Patel le qualifie de « free style ». Elle a découvert le monde la radio et de la presse à l’âge de 15 ans avec RFM et Freedom. Après un passage chez Orange et avec un Executive Mba international, la pétillante jeune femme dirige aujourd’hui sa propre société de production audiovisuelle. 

 

La première chose que vous faites le matin pour bien démarrer votre journée ?
… Prendre une douche très chaude, et le café crème que mon mari me prépare gentiment à 4h30 du matin pendant que je me douche…

Quelle a été votre première voiture ? Les souvenirs que vous en gardez ?
Une Fiat Bravo d’occasion achetée à un prix défiant toute concurrence. Je me souviens de l’avoir conservée 4 mois avant de me rendre compte que c’était vraiment un « veau » et qu’elle n’allait pas assez « vite » pour moi.

Le premier métier dont vous rêviez ? 
Médecin, pour sauver des vies et exercer un métier qui me permette d’être utile et en dehors de tout aspect purement commercial.

La profession inscrite sur votre premier bulletin de salaire ? Et votre première paie ?
Pigiste, 200 francs

Quelle est la première association caritative et humanitaire à qui vous feriez un don ? 
Ce serait une association d’aide aux orphelins dans un pays en forte difficulté. Je ne peux concevoir qu’un enfant ne puisse avoir une chance de s’instruire et de réussir sa vie. La cause des enfants me tient à cœur.

On vous offre un billet d’avion, quelle est la première destination que vous prenez ? 
Patagonie, billet simple et sans retour. Envie de grands espaces vierges et inhabités actuellement et loin de toute civilisation pervertie par la consommation.

Quelle est la première personne locale que vous inviteriez à prendre un café avec vous demain ? 
Mon meilleur ami, parce que c’est une personne avec qui je me sens tellement bien. Je le connais tellement bien que je pourrais passer des heures à regarder la terre tourner et à refaire le monde… Sans m’ennuyer une seule seconde. Après tout, c’est ce qu’on attend d’une pause-café.

Quelle est la première personne qui vous inspire à La Réunion ? 
J’ai du mal à répondre à cette question. Je ne suis pas du genre groupie ou admirative….

Quelle est la première personnalité nationale ou internationale avec qui vous aimeriez échanger ? 
Christine Lagarde pour comprendre comment peut fonctionner notre planète sur le plan monétaire et sa manière de gérer une aussi grande machine, étant une femme et française dans un contexte international.

Présidente de La République quelle est la première décision que vous prendriez ? 
La première de mes décisions serait de remettre immédiatement tout le monde actif au travail, en créant des postes. Je trouve inconcevable, sauf raison de santé valable, qu’une personne en capacité d’aller travailler prétexte qu’elle gagne plus en restant chez elle, plutôt que d’assurer un poste et de se démener pour tenter d’en trouver un et j’inculquerai à nouveau le sens glorieux du mot « travail ».

… Et Présidente de la Région Réunion ?
Examiner scrupuleusement le fonctionnement actuel de la collectivité et ne pas hésiter à la réorganiser efficacement avec les bonnes personnes aux bons endroits pour une application de la politique que je souhaite instaurer avec l’équipe.

… Si vous étiez maire de votre commune, la première chose que vous changeriez ?
J’habite Saint-Denis depuis plus de 20 ans. J’instaurerais un système de bus scolaires à l’américaine, pour que cela ne devienne plus infernal de circuler d’est en ouest le matin et le soir. La ville est asphyxiée.

Quelle est la première chose que vous souhaitez pour La Réunion ?
Qu’elle devienne une terre d’attraction pour le tourisme avec ses atouts et un savant mélange de modernité et de traditions créoles.

© Crédits photo : NDLR

Commentaires

Publicité