Insertion professionnelle par le sport : La Réunion citée en exemple

0
271

Grâce au programme Déclics sportifs de l’Agence Pour l’Éducation par le Sport, quarante jeunes réunionnais viennent d’intégrer la vie active.

Il y a un an, Jérôme était encore en galère ! Malgré ses talents sportifs reconnus au sein du club de football l’AS Grand Bois, l’avenir s’annonçait sombre pour ce jeune homme de 28 ans. Sans le bac, difficile pour lui de trouver un emploi stable, Jérôme survivait donc à travers de petits contrats précaires.

C’est pourtant grâce au sport que, douze mois plus tard, le jeune saint-pierrois décroche un contrat de qualification inespéré au sein du Crédit Agricole ! Son brassard de capitaine des noirs et rouges n’y est pas pour rien. Non pas parce qu’il avait gagné le championnat régional ou la coupe de France, mais grâce aux valeurs qui sont les siennes sur un terrain et dans la vie.

Faire confiance aux valeurs du sports pour diversifier leurs recrutements

Lancé en métropole, il y a quatre ans par l’APELS et relayé à La Réunion depuis 2017, le programme Déclics sportifs propose aux entreprises de capitaliser sur les valeurs du sport pour innover en matière de recrutement. L’association, elle, se charge de détecter dans les clubs des pépites comme peut l’être Jérôme ! Sans diplôme certes, mais avec un savoir-être et des ambitions que la pratique du sport a su lui transmettre aux côtés du respect des règles, de la loyauté, de l’engagement, de la persévérance ou encore de la solidarité…

« Nous perdons plus d’un million d’euros avec des recrutements pas adaptés… »

À La Réunion, avec le Crédit Agricole, plusieurs entreprises et groupes de différentes secteurs d’activités (la CGSS, le Groupe GBH avec les enseignes Brioche dorée et Décathlon, le groupe Excellence enseigne Leclerc, le groupe Ravate avec Intersport, mais aussi Total Réunion, les établissements Chane Ou Teung, ainsi que la Semader) se sont engagés aux côtés de l’APELS dans ce programme d’insertion professionnelle innovant.

« Chaque année, nous perdons plus d’un million d’euros avec des recrutements pas adaptés à nos besoins » explique le PDG d’un grand groupe local. Il attend désormais beaucoup des jeunes sportifs de l’APELS.

Si Jérôme est footballeur, les quarante jeunes qui ont réussi, depuis 2017, à décrocher des contrats grâce à Déclics sportifs, sont issus de disciplines aussi diverses que le judo, la boxe, le basket, le volley ou encore le handball. Même la ligue réunionnaise de tennis, à qui le programme vient d’être présenté, se dit séduite par une telle opportunité.

Ce ne sont pas les quatre jeunes handballeuses du FC Port qui diront le contraire. Avec le premier stage du programme Déclics sportifs, baptisé Révèle ton potentiel elles sont sorties  de leur « zone de confort ». Certaines sont mères de famille, et depuis très longtemps à la recherche d’emploi.

Comme ceux et celles de ces quatre premières promotions, ces jeunes filles ont appris à reconnaître tous les atouts présents en elle pour reproduire en entreprise ce qu’elle savent déjà valoriser sur les terrains de sports.

Un nouveau programme pour former des coachs d’insertion par le sport

Fin novembre, en pleine crise des gilets jaunes, Jérôme, parrainé en 2017 par l’AS Grand Bois, recevait un appel lui demandant d’accompagner à Paris Fabrice Roquebert, DRH du Crédit Agricole de la Réunion, afin de représenter la Caisse régionale, distinguée dans le cadre du Top 10 national des Recruteurs de la Diversité. Comme ses amis de l’As Makes, il mesure aujourd’hui le chemin parcouru depuis son entrée à Déclics sportifs. Dans les hauts de Saint-Louis, ce sont cinq jeunes qui sont sortis de leurs soucis d’avenir professionnel grâce à l’engagement de leur président Jean-Michel Many dans la voie de l’éducation par le sport.

L’APELS (www.educationparlesport.com) ne souhaite qu’une chose : que d’autres entreprises viennent la rejoindre dans son combat pour l’insertion professionnelle des jeunes par le sport. À La Réunion, elle peut compter sur des ambassadeurs de choix, avec Fabrice Roquebert, DRH du Crédit Agricole de la Réunion, et Emmanuelle Hoareau-Sautières, Directrice générale déléguée de la CGSS, qui ont chacun déjà fait confiance à neuf jeunes du programme Déclics sportifs.

Aujourd’hui, l’APELS s’apprête à lancer à travers l’hexagone et à La Réunion un nouveau programme de formation de coachs d’insertion par le sport.

© Crédits photo : Pierre Marchal
Une réaction ? Un kozé ?
Publicité