« La FSGT est une fédération sportive engagée »

0
200

La Fédération sportive et gymnique du travail, FSGT, est issue du monde de l’éducation populaire. Elle milite pour une pratique différente du sport. Implantée à La Réunion depuis 2016, elle regroupe aujourd’hui 16 associations à travers l’île. Jean-Pierre Huang s’en fait son porte-parole.

 

En quoi la philosophie de la FSGT est-elle différente de celle des autres fédérations ?

L’origine de la F.S.G.T. remonte à la création des premiers clubs ouvriers en 1908. Sa constitution, dans sa forme actuelle, date du 24 décembre 1934. C’est la réunification des deux Fédérations sportives ouvrières, la Fédération Sportive du Travail et l’Union des Sociétés Sportives et Gymniques du Travail. Cette création visait – entre autres objectifs- à faire face à la montée du fascisme en France et à préparer les adhérents à un rôle de « citoyen au service d’une République Laïque et Démocratique »

Pourquoi votre club de judo a- t-il choisi d’adhérer à la FSGT ?

L’histoire de la FSGT nous a interpellé sur sa capacité de dialogue, de communication et d’autonomie d’action. Former les jeunes à devenir des citoyens est dans la projet pédagogique de notre structure. Faire le choix de la F.S.G.T., c’est faire le choix de compétitions éducatives où l’on cherche vraiment à progresser ensemble. Les formations se font sur le tas et l’on part de son expérience sur le terrain pour se former. Les innovations visent à adapter le sport aux pratiquants et les solidarités n’oublient personne. Cette philosophie nous a plu.

« Ne pas oublier les milieux les plus populaires
et en difficultés sociales… »

Que pèse aujourd’hui la FSGT ?

C’est une fédération sportive avec 260 000 pratiquants, 4550 associations, 90 Comités départementaux et régionaux, 95 activités, avec ou sans compétition. Elle est agréée par le CNOSF en tant que fédération affinitaire et multisports. Elle est aussi affiliée et membre du Comité Exécutif à la Confédération Sportive Internationale du Travail. C’est une fédération d’éducation populaire qui s’appuie sur un bénévolat militant, pour développer un sport associatif tout au long de la vie. Il doit être accessible à toute la population, sans oublier les milieux les plus populaires et en difficultés sociales. La F.S.G.T. est membre du Conseil National des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire.

Depuis quand existe-t-elle à la Réunion et combien de clubs regroupe-t-elle ?

La FSGT existe à La Réunion depuis 2016. Elle regroupe 16 associations avec de la plongée, du baby nageur, du judo, du foot à 7, des activités multisports petite enfance, santé sport et bien être ou encore divers sports de combats.

« Le sport n’est pas une marchandise.
On voit trop de dérives… »

La FSGT ne parait-elle d’un autre monde dans cette société où le sport a pris une telle dimension médiatique avec le culte de la performance ?

Le monde économique, évolue. Les grandes valeurs comme entraide et solidarité n’évoluent pas heureusement. Le sport n’est pas une marchandise on voit trop de dérives sur le commercial et ceux qui n’ont pas les moyens se retrouvent exclus. Nous nous battons pour que cette culture du sport soit à la portée de tous Tout devient mercantile ; on dit toujours cela coûte plus cher pour une ville, pour une commune de proposer du sport à sa population (infrastructure, école de sport subventions aux associations). Les personnes qui ont les moyens pourront, elles, se permettre de faire du sport dans des salles spécialisées.

La FSGT fait-elle bande à part dans l’Hexagone et surtout à La Réunion où elle n’est finalement pas très connue ni médiatisée ?

La F.S.G.T est une fédération sportive engagée ! Nous avons la reconnaissance de nos pairs, des parents, des associations qui croient aux actions bénévoles que le plus important est de pouvoir construire un monde meilleur. Même si cela n’est pas médiatisé l’important et de croire au partage, à l’évolution morale de notre société. C’est tout un état d’esprit, toute une vision différente de la pratique sportive

« On constate l’essoufflement des ligues
sur les enjeux de la politique sportive… »

Que peut apporter la FSGT au sport à La Réunion ?

Mon point vue n’est que personnel et n’engage que moi …. Une vision différente de la pratique sportive – avec en priorité le respect pour tous. On constate l’essoufflement des ligues sur les enjeux de la politique sportive surtout dans le développement et les résultats de la pratique sportive ne favorise pas du sport pour tous. Les coûts trop importants dus aux coûts de transports aériens exorbitants des participations des championnats de France amène les ligues et comités à avoir des orientations vers un élitiste financier. Pour la FSGT, les animations et les compétitions sportives soient de véritables lieux d’éducations avec une formation permanente pour les bénévoles. On ne souhaite pas être les meilleurs mais différents et montrer que l’humain à une vraie place dans le monde associatif. Le comité FSGT REUNION 974 poursuivra son développement en respectant le travail des autres ligues et comités en proposant une démarche différente. L’association est au centre et non pas à travers un schéma pyramidal. Pour nous ce qui est important, c’est la transversalité et la mutualisation des compétences. »

© Crédits photo : Dojo Huang

Commentaires

Publicité